Conférence / Prezegenn

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, novembre 5 2018

Conférence sur la monnaie locale

affiche_monnaie_locale.jpg
 

 

mardi, octobre 2 2018

Les causeries de Ti ar Vro : Roland Pécout - poète, voyageur occitan

Pecout_4815.jpg
 

Rencontre avec Roland Pécout, poète et voyageur occitan
Mercredi 10 octobre 2018 à 20h30

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel.

Octobre : Roland Pécout, poète/voyageur occitan "Les chemins du possible"

Roland Pécout, auteur occitan. Il écrit en Français et en occitan mais a aussi beaucoup voyagé. Né en Provence, il commence à écrire jeune et défend très tôt l’occitan. Engagé dans la vie sociale et dans la découverte d’autres cultures, Pécout a couvert en partie, comme journaliste indépendant, les conflits du Liban, du Kurdistan, des Balkans, sans perdre de vue les combats environnementaux et humains. Il mène des recherches en Histoire des Civilisations sur les spiritualités de l’Asie, et collabore à des échanges avec l’ Afrique - Pays Tamasheq et Pays Dogon. Homme du monde, nomade défenseur des langues régionales, il a publié de nombreux ouvrages de référence.

L’association Rhizomes de Douarnenez l'accueille en ce moment en résidence et se réjouit de venir sur les chemins trégorrois, à Ti ar Vro. Ce sera l'occasion d'échanger sur la défense des langues régionales, les outils et les pratiques mises en œuvre pour les protéger. Comment les pratiques artistiques (danse, théâtre, cinéma, chant, musique) s’emparent de ces matériaux et de ces traditions pour les adapter et les perpétuer. Quelles places et quels rôles peuvent avoir nos langues sur la planète monde ?

Echanges avec Roland Pécout, lectures en oc et en français.
Mercredi 10 octobre 2018 à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan - Gratuit

mardi, mai 1 2018

Causeries de Ti ar Vro : Mai 68 en Bretagne par Erik Neveu

mai_68.jpg
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel.

Mai : Erik Neveu
Mai 68 par celles et ceux qui l'ont vécu. - Editions de L'Atelier/Mediapart


Mai 68, cinquante ans après... L'événement génère encore beaucoup de débats, mais qui sait comment cet épisode extraordinaire est entré dans la vie de millions de personnes ordinaires ?

Pour sortir de l'oubli de cette part essentielle de l'histoire, les Éditions de L'Atelier et Mediapart ont lancé un vaste appel à témoignages. Plus de 300 acteurs anonymes de Mai-Juin 1968 y ont répondu en envoyant textes, photos et documents.

Enfant de la banlieue rouge, collégienne des beaux quartiers en blouse, étudiant algérien en art dramatique, ajusteur, professeur de collège, opératrice des PTT, monteuse stagiaire dans le cinéma, métallo d'une usine automobile, appelé du contingent, aumônier de jeunes...
reliés les uns aux autres, leurs récits forment une véritable fresque qui incarne un passé trop souvent silencieux mais jamais oublié. Ces pages forment la trace précieuse, inédite à cette échelle, de ce que fut Mai 68.

Le pari de ce livre ? D'autres paroles, d'autres intelligences de Mai 68 !

Ce livre a été « orchestré » par trois universitaires spécialistes de Mai 68 : Christelle Dormoy-Rajramanan, Boris Gobille  et  Erik Neveu (professeur de science politique dans l'équipe CNRS Arènes et enseignant à Sciences Po Rennes), qui viendra nous présenter leur travail et mettra en lumière les événements de l'époque en Bretagne.

Mercredi 23 mai 2018 à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan
Présentation et dédicace du livre Mai 68 par celles et ceux qui l'ont vécu paru aux Éditions de L'Atelier en mars 2018
Échanges avec Erik Neveu (en français)

mardi, avril 3 2018

Causeries de Ti ar Vro : Diwan, 40ans d'actions

diwan-40-ans-deja-ur-skol-e-brezhoneg.jpg
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel.

Avril : Fanny Chauffin
Diwan, pédagogie et créativité : les écoles immersives en langue bretonne : quarante ans d'actions

Les écoles immersives Diwan ont quarante ans. Elles ont, d'une part, contribué à la revitalisation de la langue bretonne et, d'autre part, permis un essor culturel et artistique breton. Alors que les études précédentes analysent la chute vertigineuse du nombre de locuteurs et l'extrême fragilité de l'avenir de la langue, cet essai montre comment la créativité des acteurs de Diwan a permis de surmonter les difficultés idéologiques et financières, et a réussi à toucher, par la musique, l'audiovisuel, le théâtre et la littérature, un public beaucoup plus large que celui des bretonnants.
Qui sont ces élèves représentant 1 % de la population scolaire bretonne, et quelles sont leurs pratiques artistiques ?
En prenant appui sur les études des sociolinguistes et des psycholinguistes, sur des études menées en classe et dans le domaine extra-scolaire, mais aussi dans les écoles immersives basques Seaska et d'autres minorités linguistiques européennes, l'auteure montre que Diwan est depuis sa création une « machine à créer » fragile, qui ne peut continuer à se développer sans un regard critique sur elle-même, une recherche pédagogique structurée et sans un soutien plus important de la société bretonne dans son ensemble. La créativité développée par les enseignants, les bénévoles, les parents d'élèves et les élèves sera-t-elle suffisante pour permettre un avenir à la langue ?

Mercredi 11 avril 2018 à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan

Présentation du livre Diwan : 40 ans déjà = Ur skol e brezhoneg / Fanny Chauffin. - Yoran Embanner, 2017
Échanges (en breton & en français) avec l'auteure, docteure en Breton Celtique, professeure au lycée Diwan de Carhaix.

lundi, janvier 8 2018

Les causeries de Ti ar Vro : "Pour la suite du monde" - Québec

le_regne_du_jour.jpg
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel le mercredi 17 janvier 2018 à 20h30.
Ce mois-ci, Ti ar Vro met un focus sur le Québec et propose une série d'animations. Dans ce cadre, Ti ar Vro vous propose de découvrir les films de Pierre Perrault (Québec) et notamment le documentaire "Pour la suite du monde"


C’est le 6 septembre 1535 que l’explorateur français Jacques Cartier, naviguant sur les eaux du fleuve Saint-Laurent, pose son pied sur une île située au bord de la terre du nord, une île avec des arbres de plusieurs sortes, écrit-il, et entre autres il y a « plusieurs couldres : et pour ce la nommasmes l'ysle es Couldres ». En nommant les îles et les rivages dans son journal de navigation, en décrivant les paysages et les habitants qu’il rencontre, Cartier prend possession du territoire et s’inscrit dans l’histoire en tant que premier poète du pays.
Pierre Perrault (Montréal 1927 – L'Isle-aux-Coudres 1999) demeurera à jamais marqué par ce texte fondateur. Entre 1955 et 1968, Perrault suit assidûment les traces de Cartier, il le cite abondamment et s’en inspire dans pratiquement tous ses projets radiophoniques et cinématographiques. Il n’est donc pas étonnant d’entendre dès le début du film Pour la suite du monde les mots du livre de Cartier lus par Alexis Tremblay. Car pour le cinéaste, Alexis Tremblay incarne à la fois la sagesse du livre et la beauté du verbe qui s’est perpétué depuis la venue de Jacques Cartier. Alexis incarne aussi la connaissance ancestrale d’un monde qui est sur le point de basculer sous nos yeux, un monde oublié et perdu sur une île où le temps semble s’être arrêté.
Avec la trilogie de l'île aux Coudres, ce Québécois a contribué à définir le « cinéma direct », moment charnière de la modernité cinématographique. Soit l'abandon du commentaire omniscient et de la voix off, l'utilisation du son direct et la restitution de la parole aux personnages, la caméra au plus près de l'action et des corps. Réalisateur, poète et écrivain, Pierre Perrault est l’un des plus grands artistes québécois, un homme de lettres d’envergure et un des cinéastes canadien les plus importants.
Il a consacré à la population de l'île aux Coudres, dans l'estuaire du Saint-Laurent, une trilogie cinématographique qui a révolutionné la pratique documentaire. Entre 1963 et 1968, il y tourne Pour la suite du monde, Le Règne du jour, puis Les Voitures d'eau.
Dans Pour la suite du monde, Perrault propose aux îliens de reconstituer une pêche traditionnelle aux marsouins, abandonnée depuis les années 1920. La ferveur de la population, la truculence et l'humanité des personnages, l'esprit de solidarité entre générations, la réflexion qui en résulte sur les vices et les vertus du progrès, la bouleversante apparition du grand mammifère blanc finalement capturé (font de Pour la suite du monde - et l'on pèse ses mots - l'un des plus beaux films du monde).

Pour en savoir davantage :
https://www.onf.ca/selections/denys-desjardins/loeuvre-de-pierre-perrault/

Mercredi 17 janvier 2018 à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan
Projection du film « Pour la suite du monde » de Pierre Perrault (105')
Film en français (sous-titré)

mardi, décembre 5 2017

Causeries de Ti ar Vro : Francis Faverau, Celticismes

celticismes-nos-ancetres-parlaient-ils-gaulois-.jpg
 

Mercredi 13 décembre à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel.

Décembre : Francis Favereau
Celticimes : les Gaulois et nous


On connaît beaucoup mieux le celtique ancien désormais, grâce à des découvertes archéologiques entre autres, et de nombreuses publications récentes avec une centaine de mots rien qu'en galate (datant d'avant Jésus-Christ) et dix fois plus en gaulois, alors que Georges Dottin n'en dénombrait que quelques dizaines il y a un siècle dans son livre (La Langue gauloise : grammaire, texte et glossaire. - Paris : Klincksieck, 1918).
Depuis les études de François Falc'hun (1909-1991), puis Léon Fleuriot (1923-1987), on s'aperçoit que celtique continental et celtique insulaire ne différaient guère, comme l'affirmaient déjà César et Tacite, ce qui fait que c'est grâce au breton et au gallois, à côté du vieil irlandais, que l'on peut interpréter au mieux ces diverses inscriptions.
Celticismes examine donc ces traces qu'ont laissé le celtique ancien, resté intelligible au travers de nos langues néo-celtiques (breton, gallois, gaélique-irlandais) dans maintes langues européennes qui ont été en contact avec les Celtes depuis des millénaires.

Ce livre érudit de Francis Favereau séduira les amateurs de langues anciennes et celtiques mais également toutes les personnes intéressées par l’origine des toponymes et patronymes de Bretagne et de France.

Échanges avec Francis Favereau (en breton et en français)
Vente et dédicace de l'ouvrage
Entrée libre et gratuite

mercredi, novembre 1 2017

Ti ar Vro : Mois du film documentaire

maxresdefault.jpg
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro s'associent pour vous proposer deux rendez-vous dans le cadre du mois du film documentaire.

Mercredi 15 novembre à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan
Open the Boarder / Mikael Baudu

Février 2016,  Saïf, Tarik et Sévé tentent pour la dixième fois de traverser la Mer Egée, ce sera la bonne. Une semaine plus tard ils arrivent à Idomeni à la frontière Grèco-Macédonienne . 14 000 réfugiés entassés autour d'abris de fortune sous la pluie et dans le froid. Leur rêve d'Europe se fracasse sur la dure réalité.  Pendant des mois ils vont vivre dans ces conditions précaires forts d'une volonté inébranlable: passer de l'autre coté de la frontière. Elle est là, toute proche, inaccessible derrière une double rangée de barbelés.  Ces jeunes Yézidis ont vu leur vie basculer en août 2014 lorsque les troupes de Daesh ont attaqué leur village.  Depuis ils n'ont qu'un but rejoindre l'Allemagne pour y vivre une nouvelle vie, loin des lieux du génocide qui a frappé leurs proches. Un voyage dangereux, dans des conditions de vie inhumaine, où l'on côtoie la mort, le pire et le meilleur, l'abnégation des bénévoles et la convoitise des passeurs.
Saïf, Tarik et Sévé  parviendront-il à vivre leur rêve européen alors que les États ferment leurs frontières?
Nouveau film de Mikael Baudu après « Kurdistan, rêve de printemps » (programmé l'an dernier dans nos locaux).
Réalisation Mikael Baudu  Caméraman Arno Vannier
Coproduction Gwengolo, Filmoù France 3 Bretagne, Tébéo, Tébésud, TVR, Brezhoweb

Le lien vers la bande-annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=0fTHarHvhr8
Interview d'Arno Vanier (caméraman) par Gwagenn TV pendant le Festival du Film des Minorités de Douarnenez le 25 août 2017: https://www.youtube.com/watch?v=jve3wNCpZbQ

Mercredi 15 novembre à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan - Gratuit
Diffusion du film « Open the Boarder » (52') – en breton sous-titré en français
Échanges avec le réalisateur Mikael Baudu


Mercredi 22 novembre à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan
Catalogne : "Le Peuple interdit" / Alexandre Chartrand

Le peuple interdit est le premier long métrage documentaire réalisé par Alexandre Chartrand.
Depuis l’automne 2014, les Catalans ont déployé les plus grandes manifestations européennes, organisé un référendum illégal couru par plus de 2 millions de personnes et élu le premier gouvernement indépendantiste depuis la guerre civile espagnole de 1936-39. Pourtant, peu de médias extérieurs à la Catalogne font état de ce qui se déroule vraiment dans cette région du nord-est de l’Espagne. Le 27 septembre, exactement un an après l’élection des indépendantistes, un nouveau référendum pour approuver la constitution de la nouvelle République de Catalogne se dessine déjà dans un horizon qui se compte en mois.
Le Peuple interdit offre un accès privilégié au mouvement indépendantiste catalan qu’il suit de l’intérieur sur une période de deux ans.

À propos du cinéaste Alexandre Chartrand
Alexandre Chartrand est un peintre et cinéaste québécois. Il a réalisé le long métrage La Planque (2004) et produit le long métrage documentaire Lemoyne (2005). En plus de réaliser plusieurs vidéoclips et documentaires télévisuels, il travaille comme monteur image depuis le début des années 2000, entre autres pour le documentaire Godin (Simon Beaulieu, 2011) pour lequel il gagne un prix Gémeaux. Son parcours en arts visuels comprend deux expositions de photographie, les soirées de performances Les Décapantes en diable (de 2002 à 2004) et quatre expositions solo de peinture (Totalitarisme économique – 2010, Hommage à Godin – 2011, On se fait tous fourrer – 2012 et Dix ans – 2013). Le Peuple interdit est son premier long métrage documentaire en tant que réalisateur.

Le lien vers la bande-annonce du film :
vimeo.com/181203674

Mercredi 22 novembre à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan - Gratuit
Diffusion du film « Le Peuple interdit » (92') – sous-titré en français

mardi, octobre 10 2017

Causerie de Ti ar Vro : depuis quand écrit-on le breton ?

gireg_konan.jpg
 

Mercredi 18 octobre à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan

Ti ar Vro redémarre sa série de causeries/conférences mensuelles organisée en collaboration avec la bibliothèque langue bretonne de la BCA.

L'invité du mois d'octobre : Gireg Konan
"Abaoe pegoulz e skriver brezhoneg ? / Depuis quand écrit-on le breton ?" - causerie en français.

Vous êtes-vous déjà demandé :
- D'où vient la langue bretonne ?
- De quand date le premier écrit ?
- Quel genre de textes trouve-t-on au cours des siècles précédents ?
- La langue a-t-elle changé ?

Entrée gratuite
Document de synthèse
Exposition de livres sur le sujet

jeudi, juin 1 2017

Causerie de Ti ar Vro : les bals clandestins pendant la guerre

Doc_4_Ernest_Roussel_en_1940_web.jpg
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel (dernier de l'année).

L'invité du mois de juin : Alain Quillévéré
« Bals clandestins dans les Côtes du Nord pendant la seconde guerre mondiale » (en français)
accompagné par Bernard Lasbleiz à l'accordéon


Pendant la deuxième guerre mondiale les bals furent interdits en France. Interdiction justifiée d'abord par l'état de siège, puis par la volonté du régime de Vichy d'expier la défaite et de reprendre en main la jeunesse, et enfin par les autorités issues de la Résistance au nom du respect pour les souffrances du pays.
Cette interdiction s'est heurtée à une opposition résolue des jeunes gens qui n'ont pas accepté de renoncer à leur loisir favori, la danse. C'est alors que se sont multipliés – dans les Côtes-du-Nord comme ailleurs – des bals clandestins, dans les bois, les champs, les constructions inhabitées, ou les débits de boisson accueillants.
Cette intervention entend en faire l'histoire à travers les procès-verbaux de gendarmerie, l'abondant courrier de la préfecture et les confidences des derniers témoins. Un focus particulier sera fait sur les communes du Centre Trégor.

Mercredi 14 juin à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan
Conférence animée par des intermèdes musicaux
Vente et dédicaces des ouvrages
Entrée libre et gratuite

 
* * * * * * *

Bep miz e vez aozet abadennoù gant Ti ar Vro Treger-Goueloù, asambles gant Levraoueg Aodoù-an-Arvor.

Pedet e miz Even : Alain Quillévéré
" Balioù kuzh e-pad an eil brezel bed " (E Galleg)
Gant Bernard Lasbleiz ouzh an akordeoñs


Difennet oa bet ar balioù e Bro-C'hall e-pad an eil brezel bed. En abeg d'ar stad seziz da gentañ, a-benn klask lakaat e grabanoù war yaouankizoù ar vro gant gouarnamant Vichy da c'houde, hag evit enoriñ gloazioù ar vro gant pennadurezhioù ar Rezistañs a-benn ar fin.
Mennet-mat e oa tud yaouank ar vro d'ar c'houlz-se avat evit kenderc'hel gant o dudi muiañ-karet : an dañs. Setu penaos oa ganet – en Aodoù-an-Arvor 'giz 'barzh lec'h all – balioù kuzh, er c'hoadoù, er parkoù, er savadurioù dirapar, pe e goudor un dornad tavarnioù degemerus.

Kinniget e vo deoc'h e-kerzh an abadenn-mañ mont war roudoù an istor en ur furchal 'barzh paperoù kozh an archerdi, lizhiri ar prefeti ha danevelloù testoù diwezhañ ar mare birvidik-se.

Klevet e vo un toullad tonioù sonerezh ar balioù kuzh
Kavet e vo al levrioù da brenañ
Digoust ha digor d'an holl e vo !

samedi, mai 20 2017

CAUSERIE DU MOIS DE MAI : KAN.BZH

Chansons sur feuilles volantes
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel.

Mai : Patrick Malrieu, Didier Bécam et Nolwenn Morvan
Présentation du portail «Kan.bzh»


Si vous avez aimé la base de données de feuilles volantes disponible sur kan.bzh, vous adorerez une application équivalente concernant les chansons de tradition orale qui est maintenant disponible sur le même site !

En effet, le portail Kan.bzh donne accès à : une base de données de chansons bretonnes sur imprimés populaires,  des collectages en langue bretonne dans les livres, revues et manuscrits et héberge également le site « Follenn, chansons en breton sur feuilles volantes », par Serge Nicolas et Thierry Rouaud.

La causerie sera également l’occasion de préciser les raisons et l’intérêt de l’établissement de Catalogues, d’évoquer les difficultés inhérentes à la tradition orale, les contraintes pour permettre à un non-spécialiste de trouver ce qu’il cherche le plus ergonomiquement possible… Occasion aussi de prendre conscience d’un certain nombre de données chiffrées (pour l’instant : 1700 chansons-types, 11300 textes répertoriés… et ce n’est pas exhaustif !)  permettant d’avoir une idée globale du répertoire traditionnel….
 
Site à visiter : https://kan.bzh/

Mercredi 31 mai à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan
Échanges avec Patrick Malrieu, Didier Bécam et Nolwenn Morvan (en français)
Présentation du site et de l'application
Entrée libre et gratuite


* * * * * *

Bep miz e vez aozet abadennoù gant Ti ar Vro Treger-Goueloù, asambles gant Levraoueg Aodoù-an-Arvor.

Mae : Patrick Malrieu, Didier Bécam ha Nolwenn Morvan
Lec'hienn enklask «Kan.bzh»


Plijet oc'h bet gant diaz roadennoù ar follennoù nij kavet war Kan.bzh ? Neuze e vezoc'h plijet-bras c'hoazh gant an arload a ginnig deoc'h bremañ war ar memes lec'hienn furchal 'barzh kanaouennoù an hengoun dre gomz !

Dre borched Kan.bzh e c'hellit mont da glask e-touez : un diaz kanaouennoù breizhek bet moullet war baperioù poblek, dastumadoù brezhonek bet kavet 'barzh al levrioù, ar c'helaouennoù hag an dornskridoù.  Dre ar porched e c'hellit mont ivez war lec'hienn « Follenn : kanaouennoù e brezhoneg war follennoù nij», bet savet gant Serge Nicolas ha Thierry Rouaud.

E-pad an abadenn e vo sachet ho evezh war bouez ar c'hatalogoù, war diaesterioù an enklaskoù liammet gant an hengoun dre gomz, war ar preder kaset da benn gant ar skipailh evit ma c'hellfe pep hini ac'hanomp, arbennigour-ez pe get, mont da furchal ha kavout titouroù en un doare aes...  Roet e vo deoc'h ivez un toullad sifroù a-bouez (evit ar poent : 1700 kanaouenn-standart, 11300 testenn renablet… ha n'eo ket tout !)  a-benn kaout ur sell hollek war ar roll hengounel...

Mont war al lec'hienn : https://kan.bzh/

Merc'her 31 a viz Mae da  8e30 noz  – Ti ar Vro, e Kawan
Eskemmoù gant Patrick Malrieu, Didier Bécam ha Nolwenn Morvan
Kinniget e vo deoc'h mont-en-dro al lec'hienn
Digoust ha digor d'an holl

 

lundi, février 27 2017

Causerie de Ti ar Vro : Armor-Argoat Kalon Vreizh le mercredi 1er mars

nebuleuse.png
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel.

Mars : René Richard
Association Armor-Argoat Kalon Vreizh

L'association Armor-Argoat-Kalon Vreizh a été créée pour asseoir une coopération dans tous les domaines de la vie locale entre le Trégor-Goëlo et la  Haute Cornouailles, entre la mer et la terre.

Pendant l'été 2016, l'association a mené un projet d'ouverture à l'international en emmenant six jeunes de 15 à 21 ans sur le dundee camarétois « La Nébuleuse », pour ouvrir des comptoirs d'échanges avec les pays celtes d'outre-manche.

Après plusieurs rencontres entre des habitants du Trégor-Goëlo et des habitants de Haute Cornouaille, et après un premier inventaire des ressources et des complémentarités de chaque terroir, de leurs réseaux formels et informels, un projet commun s'est construit autour d'une ouverture à l'international, en s'appuyant sur les liens supposés avec les pays celtiques.

Douze « ambassadeurs » se sont donc embarqués l'été dernier sur La Nébuleuse, affrété pour l'occasion, afin d'aller vérifier, en mer celtique, la faisabilité d'échanges avec les habitants des côtes et de l'intérieur, autour de petits ports d'estuaires similaires à ceux du Trégor et du Goëlo.

Aujourd'hui, l'équipe de l'association sillonne la Bretagne des cinq départements et plus particulièrement, bien sûr, les communes de l'Ouest costarmoricain, pour rendre compte de cette expédition, des bilans à tirer et des nombreux projets qui sont enclenchés et qui concernent tous les domaines de la vie locale.

Dès 2017, les Cornouailles britanniques seront associées pour devenir le futur tremplin vers les autres rivages de la mer celtique. Cinq expéditions sont programmées l'été prochain, vers Falmouth et Saint Mawes.

Le site de l'association : http://kalonvreizh.webou.net/
Mercredi 1er mars à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan
Diffusion du film de l'expédition de La Nébuleuse en mer celtique
Échanges en breton et/ou en français avec René Richard, président de l'association

jeudi, janvier 19 2017

Dédicace à la bibliothèque : Aline Marin

alina_marin.jpg
 

Samedi 21 janvier à 10h30, l'équipe de la bibliothèque de Cavan accueillera l'auteure de contes pour enfants, Alina Marin.
Elle nous présentera son autobiographie dans laquelle elle relate son enfance dans les orphelinats de Roumanie
durant le règne de Ceaucescu. L'échange sera suivi d'une séance de dédicace.

http://www.france2.fr/emissions/mille-et-une-vies/diffusions/10-10-2016_514377

mercredi, janvier 4 2017

Causeries de Ti ar Vro : rencontre avec Inès Léraud le mercredi 11 janvier

Ines_Leraud.jpg
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel.

L'invitée du mois de janvier : Inès Léraud, journaliste pour France Culture
« Journal breton », un documentaire sonore

(Soirée en français)

Les questions sanitaires et environnementales sont au cœur des reportages de cette documentariste radio, qui fait ici de la Bretagne sa terre d’investigation. Des histoires de rencontres en terre costarmoricaine ; certaines ponctuées du silence de la peur et même de morts liées à l’agrochimie ; d’autres empreintes d’un profond amour des bêtes et de la terre...
Installée depuis quelques mois dans un hameau du Centre-Bretagne, elle a découvert, au fil de ses documentaires sonores, l’ampleur des problèmes sanitaires liés à l’agriculture intensive. Elle tient son Journal breton pour Les pieds sur terre, l’émission de Sonia Kronlund sur France Culture.

Vous pouvez (ré)écouter cette série de reportages radiophoniques en suivant ce lien : http://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/journal-breton

Mercredi 11 janvier à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan
Présentation d'extraits sonores et échanges avec Inès Léraud sur son métier, sa démarche, ses rencontres, ses projets
Entrée libre

mardi, novembre 29 2016

Les causeries de Ti ar Vro

isabelle_le_boulanger.jpg
 

La Bibliothèque des Côtes d'Armor et Ti ar Vro vous convient à leur rendez-vous mensuel.

Mercredi 07 décembre : Isabelle Le Boulanger
«L'Exil espagnol en Bretagne : Bretagne et altérité (1937-1940)». - Coop Breizh - En français
Il est souvent important de faire parler l'histoire pour relativiser le présent !


Au printemps 1937, la guerre civile qui fait rage en Espagne laissent présager un exode massif de civils. Bombardements, violence des combats, répression, épuration exercés par les rebelles au fur et à mesure de leur avancée, exactions commises par les tribunaux révolutionnaires, justice expéditive des deux parties, sont, en effet, autant de motifs pour les populations civiles espagnoles de fuir dans la précipitation. Pour faire face à cette probable conjoncture, le gouvernement français se trouve dans l'obligation de prendre des mesures d'urgence pour l'accueil de cette population qualifiée de "réfugiés". Femmes, enfants et vieillards sont disséminés dans tout l'Ouest et les autorités préfectorales, à l'appel de leur ministre de tutelle, prennent en charge leur accueil. Organisation syndicales, politiques et caritatives, initiatives privées, encadrées et contrôlées par elles, complètent efficacement leurs actions, au moins dans un premier temps. Mais la venue en masse de réfugiés exaspère les tensions dans un pays en proie à l'affrontement des idéologies fascistes et démocratiques dans un climat de crise économique et politique. Et ce livre ne manquera pas d'éclairer les tensions actuelles liées à l'accueil des réfugiés du Moyen Orient et d'Afrique...
Première synthèse d'envergure sur l'accueil des réfugiés de guerre espagnols en Bretagne, la présente étude s'appuie sur le dépouillement de liasses conservées dans les Archives départementales et de la presse de l'époque.
Isabelle Le Boulanger est docteure en Histoire contemporaine et chercheuses associée au CRBC à Brest. Elle est aussi l'auteure de trois ouvrages publiés aux Presses universitaires de Rennes (PUR) sur l'enfance malheureuse au XIXe siècle en Bretagne.

Mercredi 7 décembre à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan - En français
Présentation et échanges avec le public
Vente et dédicace de l'ouvrage par l'auteure
Entrée libre

lundi, novembre 7 2016

Causeries de Ti ar Vro : rencontre avec Mikaël Baudu "Kurdistan : huñvreal an Nevez-Amzer"

Kurdistan_reve_de_printemps.jpg
 

KAOZEADENNOU TI AR VRO
Novembre : Mois du Documentaire
« Kurdistan : Rêve de Printemps », un film de Mikael Baudu - Mercredi 23 novembre à 20h30

E-BREZHONEG / EN BRETON

Bep miz e vez aozet gant Ti ar Vro Treger-Goueloù, asambles gant Levraoueg Aodoù-an-Arvor, abadennoù evit reiñ da anavezout levrioù, filmoù, pe labour tud ha kevredigezhioù ar vro.

Miz Du : miz an teulfilmoù
« Kurdistan : huñvreal an Nevez-Amzer », ur film gant Mikael Baudu


Ur road movie a gas ac'hanomp da heul  Gael le Ny, ul luc'hskeudenner ezel eus ur gevredigezh a vignoniezh etre Breizh hag ar Gurded. D'e heul hag e gamaladed e kroger gant ur c'hest evit dizoloiñ ar Gurded  en  o stourm evit ijinañ an demokratelezh en o bro. Loc'hañ a reer eus Diyarbakir, kêr-benn Kurdistan Turkia, ur vro a glaske c'hoazh, e miz Ebrel 2015, treiñ ar bajenn gant poan, goude bloavezhioù a vrezel gant an arme turk. En ur dremen dre kampoù e lec'h m'o deus ar repuidi  bevet ar pezh a c'hell diskouez mab-den pa vez en e euzhusañ, ez aer betek talbenn ar brezel etre Kurded Siria ha Daesh, e-mesk paotred ha merc'hed yaouank, a vez o stourm evit argas ar varbariezh ha krouiñ un demokratelezh nevez a rofe plas d'an holl plac'h pe paotr, kurd, arab pe armenian, muzulman pe gristen. Nevez-amzer Kurdistan a reont eus ar stourm- se.
Ur film gant Mikael Baudu ha Stephane Gaouyer, kenbroduet gant Gwengolo Filmoù ha France 3.

Merc'her 23 a viz Du da 8e30 noz – Ti ar Vro, e Kawan

Padelezh ar film : 52mn
Eskemmoù gant ar realizatour
Digoust

* * * * * * * * * *
Un road movie sur les traces de Gael le Ny, photographe et membre des Amitiés Kurdes de Bretagne. Avec lui et ses amis, nous partons à la découverte du combat mené par les Kurdes pour la démocratie. Les voyageurs partent de Diyarbakir, la capitale du Kurdistan de Turquie, un pays qui, en avril 2015, essayait encore de tourner difficilement la page des années de guerre contre l'armée turque. Ils découvrent les camps de fortune où les réfugiés ont côtoyé l'humanité dans sa forme la plus sombre, et arrivent à la ligne de front où les Kurdes de Syrie combattent Daesh. Rencontre avec de jeunes femmes et des jeunes hommes qui luttent pour repousser la barbarie et imaginer une nouvelle démocratie où chacun aurait une place égale, sans distinction de sexe, d'origine ethnique, ou de religion. C'est ce qu'ils appellent le « Printemps kurde ».
Un film de Mikael Baudu et Stephane Gaouyer, coproduit par Gwengolo Filmoù et France 3.

Mercredi 23 novembre à 20h30  – Ti ar Vro, à Cavan

Durée du film: 52mn
En présence du réalisateur
Entrée libre

dimanche, octobre 23 2016

Conférence-spectacle : « La Bretagne relève la tête / Breizh fier adarre »

monnier_caillebot.jpg
Monnier et Caillebot

Dimanche 6 novembre 2016 à 15h
Avec Jean-Jacques Monnier & Olivier Caillebot,  Ronan Le Coadic et…le groupe du Stal Kan Kawan (Atelier de chant de Cavan)
Centre de Découverte du Son 3,4,5- Kreizenn ar Son à Kawan/Cavan

 
L'histoire de la Bretagne de l'après-guerre (1045) aux années 2000 présentée sous la forme d’une conversation passionnée et riche, l’homme de radio Olivier Caillebot et l’historien Jean-Jacques Monnier enseignant docteur d'Etat parcourent les siècles en s’appuyant sur des images, des vidéos et des chants. Ronan Le Coadic,universitaire à Rennes II  et chercheur au CRBC, interviendra en fin de conférence pour analyser et commenter la période plus contemporaine de la remise en question de la Bretagne  avec son regard de sociologue.

Le groupe de l'atelier chant (Stal kan :chanteurs amateurs et chanteurs confirmés bien connus) interprétera des chansons relatant des faits historiques.
Laissez-vous promener en Bretagne par les chansons des Johnies de Roscoff, de l'émigration des bretons outre-atlantique, de Plogoff, de la marée noire, la gavotte des sans-papiers et autres .

Organisation/aozet gant Penarpig-cabaret associatif - 5 €

dimanche, mai 8 2016

Conférence : le harcèlement à l'école

"Violences, menaces, insultes …

L’école peut être un univers impitoyable pour les enfants.
Quels sont les signes d’un harcèlement ? Comment en parler? Comment réagir ?...

L’éducation nationale met des outils à disposition des enseignants pour aborder le sujet avec les enfants.
Toutefois, en tant que parent, on se sent démuni.

Un petit groupe de parents a souhaité travailler sur le sujet et organise, avec le soutien de l’amicale laïque et de la mairie de Cavan, une conférence (participation libre) autour du « Harcèlement scolaire » animée par une professionnelle.

Estelle FEGAR, consultante à Cap Jeunes (point d’accueil et d’écoute pour les jeunes), animera la conférence débat le mardi 10 Mai 2016 à 20h à la salle polyvalente de Cavan.

Cette soirée s’adresse à tous : parents, enseignants, ATSEM, élus, animateurs, …"

mardi, avril 19 2016

Les causeries de Ti ar Vro : dernière de la saison

La Bibliothèque des Côtes d'Armor, Dastum et Ti ar Vro poursuivent leur cycle de conférences mensuelles à Cavan.

Pour le dernier rendez-vous de la saison, l'invité sera : Ronan Hirrien
Projection du film "Haiku, en un tenn-alan, ar bed / Haïku, en une respiration, le monde"


Le Haiku est un poème d’origine japonaise. Le plus court poème au monde. Il est aujourd’hui très pratiqué en Bretagne et en breton ; à l’école, dans des concours, sur des sites internet, dans des publications... Des haïkistes nous racontent ici ce qu’est pour eux ce poème de l’instant et ce qu’il leur apporte. Ils nous disent le temps qui passe, la nature, la vie, la beauté. La poésie se révèle pour chacun une façon d’être au monde et de le penser.

26’54'', en breton sous-titré en français
Réalisation : Ronan Hirrien
Avec Malo Bouëssel du Bourg, Fanny Chauffin, Mai Ewen, Alain Kervern, Ólöf Pétursdóttir, Bernez Tangi...


Mercredi 27 avril à 20h30 – Ti ar Vro, à Cavan
Projection suivie d’un échange avec Ronan Hirrien (échange bilingue breton-français)
- Gratuit et ouvert à toutes et tous ! -

mardi, mars 29 2016

Causeries de Ti ar Vro : mercredi 06 avril 2016

La Bibliothèque des Côtes d'Armor, Dastum et Ti ar Vro poursuivent leur cycle de conférences mensuelles à Cavan.

Les invités du mois d’avril : Patrick Malrieu, Didier Bécam et Nolwenn Morvan
« Chansons bretonnes et imprimés populaires » (en français)


Début janvier 2016, le site http://kan.bzh est ouvert au public. Il a été réalisé bénévolement par Patrick Malrieu, Didier Bécam et Nolwenn Morvan. À côté du répertoire de tradition orale, un vaste répertoire de chants, en breton et en français, a été composé pour être diffusé grâce à des imprimés bon marché. Ce répertoire renvoie une image multiforme de la société bretonne et de ses préoccupations. Il donne la parole aussi bien aux illettrés qu’aux gens instruits, au petit peuple qu’aux élites. Ses thèmes sont foisonnants : des faits divers aux grands événements, de la louange à la satire, de la vie quotidienne aux prosélytismes de toutes couleurs…

Quelques chiffres : Pour créer ce site, classer et analyser les Feuilles Volantes, 32 000 scannes ont été effectués dans différentes bibliothèques en Bretagne. Leur étude permet de référencer 4 658 Feuilles Volantes comportant 6 627 chants, correspondant à 5 626 chants types différents, composés par 753 auteurs. Dans cette première version du site, sont disponibles 3 165 Feuilles Volantes en PDF et les résumés en français de 2 580 chants !

Mercredi 6 avril à 20h30 – Ti ar Vro, à Cavan
Conférence et échanges avec Patrick Malrieu, Didier Bécam et Nolwenn Morvan (en français)
- Gratuit et ouvert à toutes et tous ! -

lundi, février 29 2016

Causerie de Ti ar Vro : Jean-Michel Veillon - Mercredi 09 mars à 20h30

La Bibliothèque des Côtes d'Armor, Dastum et Ti ar Vro poursuivent leur cycle de conférences mensuelles à Cavan.

L’invité du mois de Mars : Jean-Michel Veillon « À propos de la flûte en Bretagne »

Jean-Michel Veillon, flûtiste originaire de Fréhel résidant aujourd’hui dans le Trégor, puise son répertoire dans la tradition bretonne et gaëlique en général, mais s’inspire également des traditions de flûtes orientales (Turquie, Iran, Inde, Chine…). Son style parfaitement identifiable, très proche de la tradition chantée ou sonnée en Bretagne, est aujourd’hui reconnu en Bretagne autant qu’à l’étranger où il a effectué de nombreuses tournées avec ses diverses formations musicales (Kornog, Barzaz, Pennoù Skoulm, duo Veillon-Riou, Trio Vassallo-Veillon-Le Bigot, Toud'Sames, Jacques Pellen & Celtic Procession, Zakir Hussain & Pulse of the World, etc).
Il termine actuellement un travail de compilation sur la flûte en Bretagne qui paraîtra prochainement dans la revue Musique Bretonne, sous la forme d’un article en deux parties :
- la flûte en Bretagne, des origines jusqu'au XXème siècle.
- la flûte traversière en bois en Bretagne, depuis les années 70 jusqu'à nos jours.
C'est de cette compilation dont il nous parlera le mercredi 9 mars 2016, s'attachant à montrer ce que l'usage de cet instrument peut avoir d'universel ou de singulier.

Mercredi 9 mars à 20h30 – Ti ar Vro, à Cavan
Conférence et échanges avec Jean-Michel Veillon (en français)
Vente et dédicaces de disques - Gratuit et ouvert à toutes et tous !

- page 1 de 3